Cécile Cuny

Méthodes visuelles

  • Atelier de prise de vue photo

Cours dispensé à l’Ecole d’Urbanisme de Paris, dans le cadre du parcours de M2 Alternatives Urbaines, démarches expérimentales et espaces publics.

Comment utiliser la photographie dans une démarche de recherche, d’aménagement ou de concertation ? L’atelier répond à ces questions en engageant une réflexion sur les pratiques ordinaires de la photographie (photos de vacances, de famille, prises avec un téléphone portable) et examine la manière dont elles peuvent être réinvesties dans une démarche de recherche, d’aménagement ou de concertation. Il propose aussi de découvrir d’autres pratiques de la photographie (photogrammes, photographie au sténopé, photographie documentaire, plasticienne).

Références générales de l’atelier

Jürgen Bruns-Berentelg et al. (dir.), HafenCity Hamburg, Wien, New York, Springer, 2010

Paul-Henry Chombart de Lauwe (dir.), La découverte aérienne du monde, Paris, Horizons de France, 1948

Paul-Henry Chombart de Lauwe, Photographies aériennes, Paris, Armand Colin, 1951

Collectif, webdocumentaire Researching a City, 2016, URL : www.researchingacity.com

Jeanne Haffner, The View from above. The Science of Social Space, Cambridge Mass., MIT Press, 2013

Ministère de l’Environnement, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du territoire, Méthode de l’observatoire photographique du paysage, MEEDDA, 2008, URL : http://www.side.developpement-durable.gouv.fr/userfiles/file/P0/methodeOPP.pdf

Jean-Yves Petiteau, Nantes, Récit d’une traversée, Madeleine-Champs-de-Mars, Paris, Dominique Carré, 2013

Jean-Yves Petiteau, « Être à la rue », in Rachel Thomas (dir.), Marcher en ville. Faire corps, prendre corps, donner corps aux ambiances urbaines, Paris, Editions des archives contemporaines, 2010, p. 47-61

Jean-Yves Petiteau, Elisabeth Pasquiers, « La méthode des itinéraires, récits et parcours », in Michèle Grosjean,J.-P. Thibaud (dir.), L’espace urbain en méthodes, Marseille, Parenthèse, 2001, p. 79-100

Ola Söderström, Des images pour agir. Le visuel en urbanisme, Lausanne, Payot, 2001

  • Urbanisme et fiction

Cours dispensé à l’Ecole d’Urbanisme de Paris, dans le cadre du parcours de M2 Alternatives Urbaines, démarches expérimentales et espaces publics.

Cette session propose d’appréhender un terrain d’étude en urbanisme à travers la fiction et, dans le cas du projet 2017-2018, l’auto-fiction. En quoi l’auto-fiction permet-elle de situer l’observation et l’analyse d’un espace dans le parcours social, intellectuel et politique mais aussi dans l’expérience subjective de celle ou de celui qui l’étudie ? Quelles formes, places et fonctions peut prendre le récit de soi dans le diagnostic posé sur le territoire exploré ou dans la justification des différentes stratégies proposées pour le transformer ?

Récit littéraire, poème, chanson, pièce de théâtre, bande-son, morceau de musique, bande dessinée, montage vidéo, série photographique, journal, cette session n’impose aucun médium pour explorer, construire et partager la connaissance d’un lieu ou d’un évènement multi-sites. Quels que soient le médium et la forme retenus, le rendu demandé aura le statut d’un diagnostic collectif, dans laquelle l’auto-fiction de chaque contributrice et contributeur devra trouver sa place.

Références générales de la session

Ruth Behar, « The Biography in the Shadow », in Translated Woman, Boston, Beacon Press, 1993, p. 320-342

Cécile Cuny, Hortense Soichet, « Les mondes ouvriers de la logistique. Dialogue autour d’un observatoire photographique – in progress », Flux, n° 100, 2018, URL : http://www.flux100.cnrs.fr/spip.php?article14

Didier Fassin, « True life, real lives : revisiting the boundaries between ethnography and fiction », American Ethnologist, vol. 41, n°1, 2014, p.40-55.

Jean-Marie Schaeffer, Pourquoi la fiction ?, Paris, Seuil, 1999.

Florence Weber, « Vers une auto-analyse », in Le travail à-côté, Paris, Editions de l’ENS, 1989, p. 29-43.

  • Techniques de représentation : photographie

Cours dispensé à l’Ecole d’Urbanisme de Paris en 2015-2016, dans le cadre du M1 Urbanisme et Aménagement.

L’objectif de ce cours est de développer une approche réflexive du visuel en urbanisme, c’est-à-dire de réfléchir à la manière dont les images façonnent notre expérience et connaissance des espaces urbains et dont nous les utilisons en retour pour les transformer; de concevoir une démarche d’investigation par l’image (photographique); de construire un récit visuel. Une formation rapide à la photographie numérique (prise en main d’un appareil et traitement d’image sous photoshop) est intégrée au programme des séances.

Pour l’année 2015-2016, le projet proposé consistait à réaliser un observatoire photographique du Campus Descartes.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :